Talissa Mupoy | 2019

Défendre les intérêts des personnes en situation de handicap, quand vie digne et accès aux soins sont mis à mal par la législation 

retour sur l’annulation de l’arrêté du 17 octobre 2016 relatif aux remboursements de soins de kinésithérapie

Nous nous intéresserons donc à l’arrêté du 17 octobre 2016 qui, en modifiant les annexes de l’arrêté du 14 septembre 1984, venait concrètement limiter le nombre de séances de kinésithérapie remboursées par les organismes assureurs pour les personnes atteintes de fibromyalgie et les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique.

Lire l’analyse : Au cœur du métier des associations  (PDF – 2Mb)