Maï Paulus | 2019

L’époque dans laquelle nous vivons fait face à une transition dans laquelle le néolibéralisme tend à perdre de sa puissance. Pourtant, l’individualisme découlant de ces politiques reste encore fortement ancré au sein de notre société, d’où découle une désolidarisation indéniable des citoyens. Cette situation engendre un sentiment d’isolement pour la plupart des citoyens, auquel les personnes en situation de handicap n’échappent pas. Leurs revendications ne sont pas entendues, car elles n’ont pas les moyens de se faire entendre. Ainsi, diverses structures associatives tentent de pallier les manquements observés et la cohésion sociale défaillante.

Lire l’analyse : Aujourd’hui, c’est quoi « Être volontaire » ? (PDF – 2Mb)