Isabelle Dohet |  17 juin 2022

L’ AVIQ (l’Agence pour une vie de qualité anciennement appelée Awiph) est un service public wallon qui est compétent pour toutes les matières relatives au handicap. Parmi les aides que l’agence peut apporter il y a l’aide individuelle à l’intégration. Il s’agit d’interventions financières pouvant être octroyées, sous certaines conditions,  dans le coût d’aménagements, d’aides techniques et de certaines prestations de services qui permettent aux personnes ayant d’importantes limitations fonctionnelles de pouvoir mener une vie la plus autonome possible au quotidien : un besoin indispensable ! Problème : dans certains cas, cette aide ne peut être octroyée, en raison de l’âge de la personne au moment de la demande. Nous nous interrogeons sur le bien-fondé de cette limite d’âge, au regard d’une question préjudicielle posée à la Cour Constitutionnelle.

Ce que Esenca revendique :

  • Lever le critère d’âge de 65 ans, pour les personnes en situation de handicap de plus de 65 ans, doit se faire via l’élaboration d’un calendrier et d’un phasage tenable à long terme et réalisable financièrement pour la région wallonne. Cette élaboration réaliste mais ambitieuse doit permettre aux personnes en situation de handicap concernées par ces mesures d’être moins discriminées et isolées de la société. Sans agir en ce sens, nous limitons au quotidien les possibilités d’émancipation, de liberté et d’expression d’une partie de la population. Les aides demandées ne sont pas une option, mais bien un besoin d’outillage indispensable pour vivre dignement et en toute autonomie.

  • Il ne nous semble pas profitable de scinder les réalités rencontrées par les personnes en situation de handicap vieillissantes en fonction de leur âge ou de leur état de santé. Nous défendons activement une prise en compte de la personne dans sa globalité et une prise en charge qui tient compte de toutes les composantes de sa vie. Il est donc temps de mener des politiques solidaires et pragmatiques sur ces questions.

Limite des 65 ans pour les aides individuelles : Victoire mitigée ? (PDF – 461 KO)