Christine BOURDEAUDUCQ |  18 novembre 2021

À l’heure de l’expansion des outils numériques dans tous les domaines d’activités (ex : électroménagers, terminaux de paiement, activation et renouvellement de droits, mais aussi des devoirs citoyens, une recherche d’activités …), l’usage d’un écran tactile est devenu monnaie courante et plus particulièrement au lendemain de la crise du Coronavirus, pour une majorité d’achats, qu’ils soient réalisés en ligne ou dans les commerces de proximité. Nous avons consacré une analyse à cette augmentation du recours au numérique, qui pose nombreux questionnements, notamment dans le domaine éducatif , mais aussi comme le cas qui nous occupe aujourd’hui dans le secteur privé. Or, aujourd’hui, l’usage exclusif de la technologie tactile et/ou la fracture numérique excluent toute autonomie de la personne en situation de handicap.

Lire l’analyse : Quand l’inaccessibilité commence sur le terminal de paiement (PDF – 934Kb)