Maï PAULUS |  15 décembre 2021

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du concept permettant à des entreprises, des sociétés indépendantes ou des associations d’accueillir, lors d’une journée, un ou une stagiaire en situation de handicap en créant un duo avec une personne travaillant dans l’organisme pour lui faire découvrir le métier. Ce concept s’appelle le DUODay.

Chaque année, à l’approche de cette journée (la même date au niveau national pour chaque pays y participant), des voix s’élèvent contre ce type de pratique, provenant notamment de personnes en situation de handicap. En tant qu’association œuvrant dans le domaine du handicap, nous travaillons tous les jours à défendre les droits des personnes en situation de handicap et sensibiliser le grand public. Bien que le DUODay a pour vocation d’être un outil contribuant à l’inclusion, nous avons souhaité comprendre pourquoi cette pratique ne fait pas l’unanimité et mettre en avant les critiques qui lui sont adressées. À ce titre, nous souhaitons pouvoir questionner des projets comme le DUODay afin d’évaluer leur pertinence, les tensions qu’ils mettent en avant et croiser deux réalités : la manière dont des personnes en situation de handicap perçoivent cette action et la manière dont des entreprises, associations ou sociétés la vivent.

Lire l’analyse :  DUOday, une fausse bonne idée  (PDF – 1MB)