Esenca |  15 décembre 2007

Comment le public concerné évalue le système de prise en charge ?

Cela faisait déjà longtemps que des critiques étaient émises à l’encontre de la politique concernant les aides à la mobilité. Beaucoup de plaintes émanaient des personnes handicapées, et donc des utilisateurs : les procédures trop complexes, le remboursement n’étant pas garanti, les critères d’octroi trop stricts et le matériel remboursé ne répondant pas toujours aux besoins !

Une nouvelle nomenclature des aides à la mobilité est entrée en vigueur le 1er octobre 2005.

Elle avait pour objectif initial de répondre aux problèmes et manquements constatés : non remboursement de certains matériels et accessoires, suppléments importants à charge du patient, problème de délais, non prise en charge des entretiens et réparations…

Lire l’étude : Voiturettes et aides à la mobilité  (PDF – 552KB)