Esenca | 12 décembre 2012

Pour qui ? Comment ?

Pour tout parent, la scolarisation de leur enfant est une étape très importante et le choix d’une école demande réflexion.

Pour les parents d’enfants à besoins spécifiques, faire le choix d’un établissement scolaire s’avère souvent plus complexe car ils doivent se poser les bonnes questions afin de savoir quel type d’enseignement correspond le mieux aux besoins de leur enfant : enseignement spécialisé ou intégration scolaire dans l’enseignement ordinaire ?

Avant février 2009, les enfants présentant des troubles moteurs ou visuels ou auditifs étaient les seuls à pouvoir être directement intégrés dans l’enseignement ordinaire.

Les enfants présentant d’autres types de handicaps devaient quant à eux demander une dérogation pour suivre une scolarité dans l’enseignement ordinaire.
En mars 2004, le décret de la Communauté Française organisant l’enseignement spécialisé est modifié par le décret du 5 février 2009 portant des dispositions en matière d’enseignement spécialisé et d’accueil de l’enfant et de l’adolescent à besoins spécifiques dans l’enseignement obligatoire.

Ce décret met en place des dispositions relatives à l’intégration scolaire des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.

Ces dispositions avaient, pour but principal, entre autre, de permettre à l’enseignement spécialisé et à l’enseignement ordinaire de se rapprocher afin de mieux collaborer et que les expériences d’intégration soient bénéfiques tant pour l’enfant que pour le corps professoral qui l’entoure.

Réaliser une étude sur l’intégration scolaire des enfants à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire était pour notre Association un moyen de mettre en avant les points positifs mais également les besoins qui subsistent en matière d’intégration scolaire des enfants à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.

Lire l’étude : L’enseignement intégré (PDF – 941KB)