Si on parlait culture, sport, loisirs

Les personnes en situation de handicap ont le droit de faire du sport, d’aller à des activités culturelles, de loisirs comme tout le monde

C’est très important, car cela permet de se sentir bien, de faire quelque chose que l’on aime.

Aujourd’hui, c’est encore difficile, car tout n’est pas accessible :

  • Les bâtiments ne sont pas tous accessibles
  • Il n’y a pas toujours une traduction en langue des signes pour les personnes sourdes – Pour les concerts par exemple.
  • Les transports en commun pour y arriver ne sont pas toujours accessibles aux personnes en situation de handicap.

Les choses changent.

Il y a de plus en plus d’inclusion.

Mais il y a encore beaucoup de choses à faire.
Les politiques ont un rôle à jouer.

Elles peuvent donner plus d’argent pour faire que le sport, la culture, les loisirs soient encore plus accessibles.

Et si on parlait culture, sport, loisirs ?

Toutes ces activités sont synonymes de plaisir, de moments heureux, partagés, d’effort, de dépassement de soi…

Si c’est le cas pour les personnes valides, ce l’est aussi pour les personnes en situation de handicap.

Mais qu’en est-il de leurs accessibilités  ? Pour y participer, les réaliser, les efforts à fournir par les personnes en situation de handicap sont nettement plus importants !

Qu’il s’agisse de la volonté de la personne en situation de handicap elle-même, de son entourage, de l’accessibilité des infrastructures sportives, culturelles et des activités qui y sont proposées sans oublier leurs coûts, surcoûts, des frais de déplacement… Les obstacles sont plus que nombreux.

Il n’empêche, depuis des années, des associations s’investissent pour mettre en place des structures pour que des activités sportives, culturelles, de loisirs puissent se mettre en place.

Que de difficultés, mais avec une opiniâtreté qui s’accroît, car ces activités sont vectrices de bien-être, d’épanouissement, d’inclusion, de citoyenneté.

Aux responsables politiques en charge de ces matières de renforcer leurs soutiens financiers pour que les personnes en situation de handicap puissent comme tout un chacun pratiquer un sport, quel qu’il soit, participer à une exposition, une activité de loisirs, un spectacle, un concert.

Gisèle Marlière

Présidente

Lien vers le périodique numéro 3 2022 – Culture, Loisirs, Sports (PDF – KB)